Jai choisi de vivre le slow toute

Bien-être
Slow toute

On en parle beaucoup… Du slow living, slow tout, ralentir…
En fait, ça se ‘dit’ maintenant que c’est à ça que l’on aspire.
Revenir aux sources, être plus à la maison, être plus dans notre vie.

Je rêvais déjà de ça à 25 ans – travailler moins, faire plus ce que j’aime. Mais ça existait pas le slow toute, haha ! J’ai toujours travaillé temps plein, même si j’aurais bien aimé être temps partiel.

À 25 ans, je savais pas comment faire pour vivre comme je le voulais. J’étais encore dans les croyances populaires, que ça te prend une voiture, un appartement, un voyage par année, les dernières nouveautés côté mode, etc etc etc.

Sérieusement, je travaillais temps plein et je me réveillais la nuit pour calculer mes choses, en sursaut des fois – pensant que j’aurais oublié de payer un compte.

Tout ce stress parce que dans la croyance collective, le cours normal des choses c’est ça : travailler, travailler, pour en avoir plus, pour travailler encore plus…

 

Les croyances

Parce que quand tu es habitué à un certain rythme de vie (même si tu as pas vraiment de vie haha) tu crois toujours que tu as besoin de plus et plus d’argent. On a été élevé comme ça. Quand tu rencontres des anciens collègues de classe après des années et qu’on te demande : “Pis, la vie?”

Et comme tout le monde, je suis tombée dans le cercle vicieux des dépenses pour combler tous mes manques. Se payer une récompense parce qu’on a ‘bien travaillé’, parce qu’on a justement beaucoup travaillé pis qu’on a pas le temps de faire grand-chose de nos journées de congé…

Souvent je disais à mes collègues que j’étais pour la semaine de 4 jours. Je vous épargne les commentaires et les jugements…. Comme quoi, moi au moins j’avais pas d’enfants. Moi au moins j’avais le temps de faire ce que je voulais de mes congés. OKAY et si pour moi, ce n’était pas ça qui me rendrait heureuse ?

J’ai souvent essayé de faire le move et de me choisir au-delà d’un travail temps plein. Me recentrer sur moi. Et je vous jure que ce n’est pas chose facile…
J’ai passé des entrevues en ce sens, mais en même temps je ne voulais pas de n’importe quelle job… Je voulais un travail où j’allais avoir de réelles connexions et dans lequel j’allais me sentir libre de grandir.

 

Slow toute

Le choix 

Au début de ma relation avec mon amoureux, sans lui en jaser, j’ai décidé d’appliquer sur un poste comme commis de biblio. Ce n’était pas la première fois que j’essayais dans différentes bibliothèques, mais faut croire que le timing était jamais bon, parce que j’étais toujours la deuxième dans leurs choix, hahaha !

Mais là je n’ai pas réfléchi et j’ai appliqué, je me sentais prête à avoir un rythme de vie différent, de choisir de me choisir… Je peux vous dire qu’en plus j’ai eu l’appui de mon copain – tsé quand la vie est alignée, quand tu sens que tout est en lien avec tes valeurs, tout vibre dans le bon sens avec confiance.

Est-ce que je subis encore du jugement ? Hahaha, tellement ! Quand les gens me demandent où je travaille, je réponds à la bibliothèque. “Ah oui, tu as fait ton cours ?” Non… je suis commis au prêt. “Ah oui… c’est temps plein ?” Non, c’est temps partiel… et la face qui vient après ça ! Ben vous savez quoi ? Moi, je l’aime ma job, j’aime les gens avec qui je travaille, j’aime avoir du temps pour moi et ma famille, et c’est ce qui me rend heureuse. Point !

Je me suis rendue compte que j’achetais souvent juste parce que ‘j’avais l’argent’, et non parce que j’en avais besoin. Maintenant, j’ai décidé de faire des achats plus réfléchis, d’acheter du seconde main. Et ces changements amènent plusieurs bénéfices ! Je fais encore plus ma part pour la planète, je m’occupe de plus de choses à la maison, alors ça offre plus de temps à mon amoureux et tout en me donnant le temps de m’occuper du blogue !

Vive le slow toute ! Et je vous souhaite de trouver l’équilibre dont vous avez besoin dans votre vie. Parce qu’en quelque part, on a toujours le choix. <3  Je vous laisse avec une lecture que j’ai trouvé très inspirante, Vivre Simplement.Slow toute

article précédent

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Isabelle
    juin 13, 2019 at 1:14

    Très inspirant comme article!

    • Reply
      Mélissa
      juin 13, 2019 at 1:39

      Merci beaucoup Isabelle <3

  • Reply
    Josée Cousineau
    juin 13, 2019 at 1:19

    Tu as bien fait Melissa! Maintenant que je suis à la retraite, je vis le « slow toute » comme tu dis, et maususse qu’on est bien. J’aurais pu le faire bien avant, mais j’aimais tellement mon travail que je n’ai jamais eu l’impression de travailler.

    • Reply
      Mélissa
      juin 13, 2019 at 1:39

      Bien voilà quand on est à la bonne place on se pose pas de questions !! <3 merci Josée

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.