Des romans et des briques

Lecture

 

 

Ce mois-ci, je vous propose deux romans assez différents, que j’ai aimé chacun à leurs façons.

 

Une place à prendre, J.K. Rowling, Grasset

 

Lorsque le premier livre écrit par J.K. Rowling depuis la série Harry Potter est sorti en 2012, je me suis pitchée dessus. Évidemment, le roman se déroule dans un tout autre ordre d’esprit, distinct du merveilleux monde magique auquel on est habitué. Il s’agit plutôt de l’histoire de plusieurs personnages, tout à fait différents les uns des autres, dans un petit village en Angleterre.

L’un des conseillers paroissiaux meurt au début du roman, à un moment crucial pour la décision de l’avenir d’un quartier défavorisé. Pour vrai, cette prémisse ne m’a pas du tout intéressée. La seule raison pour laquelle j’ai lu ce roman, c’est à cause que J.K. Rowling l’a écrit. J’ai presque abandonné ma lecture : rendue à plus de la moitié du roman (de 680 pages!), je n’étais toujours pas accrochée aux personnages, parce qu’il y en a beaucoup, et que c’est long avant de comprendre la raison d’être de certains. Il n’y a qu’un personnage que j’aimais vraiment, et c’est ce qui m’a poussée à poursuivre ma lecture jusqu’à la fin.

Je sais que je ne suis pas super convaincante, mais je vous jure que ça vaut la peine de lire ce roman, ne serait-ce que pour les 200 dernières pages! Et tourner la dernière page de cette grosse brique, c’est assez satisfaisant!

En bonus, ils ont adapté le roman en mini-série télé The Casual Vacancy, je l’ai achetée mais je l’ai pas encore visionnée. Par contre, pour ceux qui auraient de la difficulté à lire un aussi gros roman, peut-être que d’écouter la mini-série serait plus facile! En tous les cas, j’ai hâte de comparer l’adaptation.

 

 

Nos étoiles contraires, John Green, Nathan

 

Vous connaissez peut-être déjà ce best-seller grâce au film (The Fault in Our Stars en anglais).

C’est classé young adult, alors si vous n’aimez pas la littérature jeunesse, passez votre tour pour celui-ci. Par contre, je dirais que ce n’est pas si pire côté cheesy, parce que John Green est un bon auteur, donc ce livre peut être autant apprécié des ados que des adultes!

C’est donc l’histoire d’une fille de 16 ans, Hazel, qui est atteinte d’un cancer. Lors d’une réunion d’un groupe de soutien, elle rencontre un garçon en rémission, Augustus. Son sens de l’humour et sa joie lui redonnent envie d’apprécier la vie. Ils vont vivre de folles aventures ensemble, malgré que le temps soit compté.

C’est un excellent roman qui est assez court pour se dévorer rapidement. Attention par contre, sortez votre boîte de mouchoirs : juste en feuilletant le livre, ça me rappelle des souvenirs et je pleure quasiment. Ça mérite d’être lu et relu encore. Alors pour tous les fans d’histoires d’amour, lisez Nos étoiles contraires! Et en plus, l’adaptation au cinéma est pas pire pantoute! On y retrouve Shailene Woodley et Ansel Elgort, deux acteurs qui jouent aussi dans Divergence (une autre série que j’ai adorée!).

Avez-vous lu d’autres romans de John Green? Pas moi, je ne sais pas par lequel commencer!

article précédent
article suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.